5 raisons de ne pas négliger l’examen de la vue de votre enfant

Vous croyez qu’un enfant doit avoir commencé l’école avant de pouvoir passer un examen de la vue? Détrompez-vous! En fait, il n’est pas nécessaire de savoir lire ou de connaître l’alphabet pour aller chez l’optométriste. Chez Bui Optométriste, nous adaptons nos services à tous nos patients, et ce, quel que soit leur âge. Poursuivez votre lecture pour découvrir 5 raisons de ne pas négliger l’examen de la vue de votre enfant.

  1. Son apprentissage dépend en grande partie de sa vision
    Selon l’Association des optométristes du Québec (AOQ), l’apprentissage d’un enfant se fait à 80 % par le sens de la vue. Que ce soit pour comprendre la gestuelle de ses parents ou pour apprendre à écrire, l’enfant a besoin d’une vision optimale.
  2. L’enfant ne sait pas ce qu’est une vision normale
    À 1 an, à 3 ans ou à 5 ans, l’enfant ne sait aucunement ce qu’est une bonne vision. Il ne peut donc pas manifester son mécontentement d’avoir une vision brouillée des choses qu’il regarde. Il ne sait pas non plus évaluer si les frottements ou les plissements constants de ses yeux sont problématiques.
  3. Les problèmes de vision et de santé oculaire se détectent dès l’âge de 6 mois
    Un premier examen de la vue peut être effectué vers l’âge de 6 mois. Il permet de vérifier l’acuité visuelle de l’enfant, mais aussi de détecter des strabismes (loucheries) ou l’amblyopie (œil paresseux). L’examen est particulièrement recommandé à cet âge pour un enfant né prématurément ou dont la famille présente un historique de problèmes oculo-visuels.
  4. Un premier examen complet est recommandé dès l’âge de 3 ans
    Cet examen sert à détecter les différentes anomalies de la vision que peut avoir l’enfant. L’optométriste évalue, entre autres, l’acuité visuelle, la vision binoculaire, la perception des couleurs et la santé oculaire. À moins d’une indication contraire, un second examen complet aura lieu avant la rentrée scolaire afin d’offrir à votre enfant les meilleures chances de réussite.
  5. Les frais sont couverts par la RAMQ
    La Régie de l’assurance maladie du Québec couvre les frais de l’examen annuel de la vue de l’enfant, et ce, jusqu’à l’âge de 17 ans inclusivement. Raison de plus de prendre un rendez-vous chaque année!

Chez Bui Optométriste, la santé oculaire de nos clients est notre priorité. Confiez l’examen de la vue de votre enfant à nos optométristes à Saint-Lambert, à Outremont ou à Atwater : contactez-nous!